Qu’est-ce que le burn-out parental et est-ce que je suis concerné ?

Vous vous sentez épuisés en tant que parent et voulez savoir quels sont les symptômes du burn-out parental, mais aussi faire un test gratuit pour savoir si vous êtes concernés ? Je vous invite à lire ce qui suit!

Je pense que si vous êtes là, c’est que vous savez (ou au moins commencez à soupçonner) que le bien-être des parents a un impact considérable sur le développement de l’enfant. Il est grand temps de prendre soin de nous en tant que parents!

J’aimerais souligner que le burn-out au travail ou burn-out professionnel est un phénomène assez connu dans le monde d’aujourd’hui.  Alors que le burn-out parental, lui, reste encore pas mal ignoré. Et pourtant, le rôle du parent est tout aussi (voir même plus) important pour la société que celui que nous avons au travail.

Pour un petit historique jusqu’en 2011 les chercheurs pensaient que seuls les parents qui s’occupaient des enfants malades pouvaient être touchés par le burn-out parental. Les études qui ont suivi ont démontré que chaque parent pouvait être concerné si certaines conditions étaient réunies.

Les symptômes du burn-out parental

Mais en fait, quand on parle de burn-out parental de quoi parle-t-on exactement ? Nous allons maintenant voir en détail les trois dimensions par lesquelles se caractérise ce syndrome.

Epuisement physique et émotionnel

Vous avez de la peine à vous lever le matin et rien que de penser à toutes les tâches à faire pour les enfants dans la journée vous fatigue, votre seul désir est de vous retrouver à la fin de la journée pour vous coucher, vous n’avez plus de forces d’intervenir quand vos enfants font une crise ou se querellent entre eux, vous appréhendez souvent de devoir passer une nouvelle journée avec eux et votre seul souhait est de fuir, de dormir, de vous reposer sans avoir à vous occuper de personne.

Perte d’épanouissement dans le rôle de parent

Vous n’êtes pas satisfait de vous en tant que parent, il vous arrive même de regretter d’avoir eu des enfants et vous culpabilisez de ne pas être à la hauteur pour eux, ainsi que pour toutes les choses que vous n’avez plus l’énergie voire même l’envie de faire.

Distanciation ou détachement

Vous avez l’impression d’accomplir les tâches de manière automatique : préparer le biberon ou le repas, changer les couches, habiller, donner le bain… Vous êtes physiquement là, mais émotionnellement vous n’êtes pas présent. Vous n’écoutez qu’à moitié ce que les enfants vous racontent et n’accordez plus d’importance à ce qu’ils vivent. Vous vous désintéressez de tout ce qui touche à vos enfants et vous désinvestissez de toutes les tâches.

Dans mon cas j’avais cumulé les trois facettes mais n’avoir que deux prononcés sur trois suffit pour parler de burn-out parental.

Est-ce que vous êtes concerné ?

Il est assez difficile de s’avouer que les choses ne vont pas.  On a souvent tendance à se dire que ce n’est qu’un passage à vide, qu’il suffit d’une bonne nuit de sommeil et que demain tout ira mieux. Je ne suis pas quand même désespéré au point de devoir demander de l’aide.

Si vous avez le moindre doute, je vous propose de faire le test élaboré par deux docteurs en sciences psychologiques Isabelle Roskam et Moïra Mikolajczak (Roskam, I, & Mikolajczak, M. (2018). A step forward in the measurement of parental burn-out : The Parental Burnout Assessment. Frontiers in Psychology. ) :

– soit sur internet via ce lien,

– soit sur votre smartphone en téléchargeant l’application “Dr Mood Parents” disponible pour iPhone et Android,

– et pour les adeptes du papier, vous trouverez ce test également dans leur livre.

Quelque soit le résultat du test, vous serez rapidement fixé. Dans mon cas (j’étais en rouge de manière très prononcée) cela m’a permis d’abord d’avoir une prise de conscience, et ensuite de réfléchir aux actions à mettre en place pour changer la situation.

Ce que je trouve gratifiant aussi c’est de refaire ce test une deuxième fois quelques mois après et voir votre évolution. Je l’ai refait une année après (même si je n’y voyais plus vraiment l’utilité, car mon ressenti me disait que tout allait bien) et cela m’a fait un bien fou de voir le résultat au vert et confirmer mon ressenti.

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre résultat, abonnez-vous pour recevoir les nouveaux articles du blog et surtout prenez soin de vous !

Photo by Danny G on Unsplash

You may also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *