3 livres qui ont changé ma vie

Aujourd’hui j’aimerais vous parler de 3 livres qui ont changé ma vie et qui peuvent peut-être changer aussi la vôtre.

1. J’arrête de râler

Le premier livre est J’arrête de râler de Christine Lewicki. Je me rappelle très bien le jour quand j’ai vu ce livre dans un kiosque à la gare. Le titre m’a interpellé et je l’ai feuilleté. A cette époque mon mari me disait de temps en temps que je grognais beaucoup. C’était le jour de la Saint-Valentin et je me suis dit que ça allait lui faire un joli cadeau. En fait, ce livre était pour moi, mais c’est lui qui est gagnant dans l’histoire.

Je dois vous dire que j’ai adoré le livre. Il m’a ouvert les yeux sur plein de choses à l’époque, notamment sur les causes profondes de nos râleries et sur leurs méfaits sur notre entourage. En effet, chaque râlerie cache derrière elle un besoin profond qui n’est pas satisfait. Il est très important de comprendre quel est ce besoin. Avez vous déjà remarqué que le sujet de la râlerie est souvent déconnecté de notre vrai besoin profond? Ensuite il faut trouver un autre moyen de satisfaire ce besoin. Parce que râler ne mène jamais à rien de bon, et surtout pas à une évolution favorable de la situation.

J’ai donc compris énormément de choses sur mes comportements et mes besoins. Et le meilleur, petit à petit j’ai réussi à faire un énorme changement dans ma manière de voir les choses et surtout d’agir. A tel point que quelques mois après mon mari a constaté : « En fait, cela fait un moment que tu n’as plus grogné ! ».

2. Au diable la culpabilité

Le deuxième livre est Au diable la culpabilité ! de Yves-Alexandre Thalmann. Est-ce que chez vous aussi la culpabilité ne vous quitte plus depuis qu’on est devenu parent? Avec l’arrivée d’un enfant on se sent tout de suite responsable d’un petit être humain. Et du coup on commence à culpabiliser pour tout et pour rien.

Le sentiment de culpabilité était très fort chez moi. Quand je partais du bureau sans avoir fini un dossier pour arriver à la crèche avant sa fermeture je culpabilisais de ne pas avoir assez avancé dans mon travail. Et quand j’étais avec mes enfants je pensais aux dossiers et je culpabilisais de ne pas être présente à 100% avec eux. Cette culpabilité de ne pas faire autant que ce que j’aurais aimé, me démangeait de l’intérieur à tel point que je n’arrivais pas à profiter du moment présent.

Ce livre, même si je n’ai pas croché au style de l’écriture de l’auteur, m’a donc grandement aidé à me défaire de cette culpabilité malsaine.

3. Burn-out parental : l’éviter et s’en sortir

Le troisième livre est Le Burn-out parental : l’éviter et s’en sortir de Moïra Mikolajczak et Isabelle Roskam. J’ai lu un article paru dans Le Temps dans lequel ils parlaient de ce livre et je me suis précipitée de le commander. C’était le premier livre écrit sur le sujet par deux professionnelles du métier: docteurs en psychologie, professeurs à l’université et chercheurs dans le domaine du burn-out parental. Vous y trouverez beaucoup d’informations importantes :

– Qu’est-ce que le burn-out parental et quels sont les symptômes ?

– Comment savoir si je suis concernée ?

– Comment tombe-t-on en burn-out ?

– Pourquoi cela arrive-t-il à moi et pas aux autres ?

– Et surtout, comment s’en sortir ?

Le tout est écrit dans un style déculpabilisant. Et même s’il n’y a pas de recette miracle, vous aurez de nombreuses pistes à explorer en fonction de votre situation personnelle. Malgré le style d’écriture de chercheurs, je vous recommande vivement ce livre pour la quantité d’informations dont il regorge.

Avant de conclure j’aimerais préciser que cet article participe à l’évènement “Les 3 livres qui ont changé ma vie” du blog Des Livres pour changer de vie. J’ai beaucoup appris de Olivier Roland qui est à l’origine de ce blog. Et même si le sujet de l’épuisement parental n’est pas du tout son domaine, je peux vous conseiller le livre 3 kifs par jour.

N’hésitez pas de me laisser un commentaire avec les livres ou articles qui vous ont influencé. Abonnez-vous pour recevoir les nouveaux articles du blog et surtout prenez soin de vous !

2 Comments

    1. Elle a aussi décliné le sujet en versions “J’arrête de râler sur mes enfants (et mon conjoint)” et “J’arrête de râler au boulot”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *